FR

L’œuvre d’Eva Evrard propose une riche déconstruction du livre en tant qu’objet, forme et signe. Ainsi, chaque livre constitue un dispositif voué à l’exploration formelle d’un concept unique et chaque fois différent. Par une approche qui allie minimalisme, sculpture et rigueur conceptuelle, Eva Evrard développe sa propre syntaxe : un jeu entre des volumes et des espaces laissés vierges, entre le medium utilisé et les signes qu’il accueille. Ce faisant, les livres d’Evrard s’émancipent des règles propres au livre pour devenir autre chose : ils organisent de nouveaux espaces, de nouveaux champs de lisibilité.

EN

Eva Evrard’s work proposes a rich deconstruction of the book as object, form and sign. Each book forms a device dedicated to the formal exploration of single concepts. Combining minimalism, sculpture and conceptual rigor, Eva Evrard develops her own syntax: an interplay between volumes and empty spaces, between the medium used and the signs it is meant to carry. By doing so, Evrard’s books free themselves of the rules inherent to book form and become something else: they organize new spaces, new fields of legibility.